Quiconque croit que la richesse consiste en la possession des biens et des enfants se trompe !
Quiconque croit que la richesse consiste en la possession des biens et des enfants se trompe !

Qu'entendons-nous par le mot «richesse»?

Si on nous interroge sur la richesse la plupart d'entre nous, répond immédiatement par le fait que la richesse consiste à la possession des biens et des enfants. Dans le monde où nous vivons si quelqu'un possède ces deux types d’attributs à savoir les biens et les enfants on le qualifie de «riche».

On se pose la question de savoir si l'homme heureux est-il celui qui est riche possédant des biens et d'enfants et par conséquent il gagne les deux vies (la vie mondaine et celle de l'au-delà). Si on se limite à cette définition de la richesse nous remarquons qu'il y a un nombre impressionnant de personnes qui remplissent les conditions de la richesse ci-dessus définis mais nous avons la certitude qu'ils ne bénéficient pas tous les bonheurs de la vie mondaine moins encore celle de l'au-delà puisqu'à la résurrection les seuls gagnants sont ceux qui ont sincèrement cru à Allah et ont accompli les bonnes actions tel que signalé par le dernier verset de la sourate Al-Asr:sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s'enjoignent mutuellement la vérité et s'enjoignent mutuellement l'endurance. Ladite sourate met en exergue la perte des hommes en général excepté ceux qui ont cru et accompli les bonnes œuvres. Les versets suivants ont également évoqué la même situation des humains le jour de la résurrection:

1. Annonce à ceux qui croient et pratiquent de bonnes œuvres qu'ils auront pour demeures des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux; chaque fois qu'ils seront gratifiés d'un fruit des jardins ils diront: « C'est bien là ce qui nous avait été servi auparavant. » Or c'est quelque chose de semblable (seulement dans la forme); ils auront là des épouses pures, et là ils demeureront éternellement (Al Baqara, verset 25);

2. Et ceux qui croient et pratiquent les bonnes œuvres, ceux-là sont les gens du Paradis où ils demeureront éternellement. (Al Baqara, verset 82);

3. Et quant à ceux qui ont la foi et font de bonnes œuvres, Il leur donnera leurs récompenses. Et Allah n'aime pas les injustes (Al-'Imran, verset 57).

A la lumière de ces versets toute personne ayant des biens et d'enfants n'a pas d'attribut d'homme heureux s'il n'accomplit pas de bonnes œuvres. Cependant, la définition donnée à la richesse est dépourvue de sens. Quelle sera donc la définition exacte de la richesse? Nous trouverons la réponse auprès du prince des croyants Ali Ben Abitalib (pbl) dans le Nahjul Balagha (La voie de l'éloquence), sagesses numéro 94.

قال عليُّ بن أبي طالب عليه السلام: لَيْسَ الْخَيْرُ أَنْ يَكْثُرَ مَالُكَ وَوَلَدُكَ، وَلكِنَّ الْخَيْرَ أَنْ يَكْثُرَ عِلْمُكَ، وَأَنْ يَعْظُمَ حِلْمُكَ، وَأَنْ تُبَاهِيَ النَّاسَ بِعِبَادَةِ رَبِّكَ، فَإِنْ أَحْسَنْتَ حَمِدْتَ اللهَ، وَإِنْ أَسَأْتَ اسْتَغْفَرْتَ اللهَ وَلاَ خَيْرَ فِي الدُّنْيَا إِلاَّ لِرَجُلَيْنِ: رَجُلٍ أَذْنَبَ ذُنُوباً فَهُوَ يَتَدَارَكُهَا بِالتَّوْبَةِ، وَرَجُلٍ يُسَارِعُ فِي الْخَيْرَاتِ.(نهج البلاغة الحكمة 94)

Interrogé sur la richesse, il résume la définition sur trois éléments:

1- Être savant;

2- Être plein de sagesse (doux de caractère);

3- Rivaliser les gens dans l'adoration de Dieu.

Puis il précise en deux points essentiels le mode pratique d'adoration de Dieu d'un homme exemplaire doué de richesse:

Premièrement: si l'homme fait une bonne action, il loue donc Dieu et s'il fait une mauvaise action il demande pardon à Allah.

Deuxièmement: nul n'est heureux dans ce monde sauf:

- celui qui se repentit après avoir commis un péché;

- et celui qui se précipite de faire de bonnes œuvres.

Voilà comment le prince des croyants Ali Ben Abi Talib (pbl) nous a livré la meilleure et la plus juste définition de la richesse. Pour être donc riche il nous faut donc du savoir, d'être doux de caractère et adorer Dieu comme il se devait. Ainsi nous gagnerons les deux mondes: la vie mondaine et l'au-delà.

Par Ali Abdoulye